"Ceci n'est pas une rose"

Ne me collez pas d'étiquettes

Des nouvelles de la méthode Lafay 20 août 2012

Filed under: Santé,Vie pratique — Lilou @ 23:18
Tags: , , , ,

Début avril, je vous parlais de la méthode Lafay que je commençais tout juste à découvrir. Quatre mois plus tard, je peux vous faire un petit bilan.

 

Pour récapituler, la méthode préconisait de commencer par un mois d’étirements avant de passer aux exercices de musculation, ceci dans le but d’avoir des muscles souples et longs pour ne pas tirer sur les articulations. C’est donc ce que j’ai fait, mais en réalité ça a duré plus d’un mois car j’ai arrêté au milieu faute de temps. Bon, une séance d’étirement dure au maximum 45 minutes si vous faites tous les exercices pendant environ 30 secondes chacun, ce n’est pas le bout du monde mais au début ça sonne quand même comme une contrainte, donc je n’avais pas vraiment envie de trouver le temps. C’est un tort, car c’est vraiment très relaxant (bon, ça tire, je ne vous mentirais pas, c’est quand même plus dur que de boire un verre au bord de la piscine, mais plus relaxant aussi) et ça sculpte le corps au moins autant que la musculation.

 

Petite précision intermédiaire : quand je dis « musculation », ici, je ne parle pas des exercices en salle de sport avec toutes les machines, les altères, etc. Je parle du fait de se muscler d’une manière générale et plus précisément avec les exercices que propose la méthode Lafay et qui n’utilise que le poids du corps et quelques accessoires comme des chaises, cadre d’une porte, bref ce que tout le monde a chez soi.

 

On voit tout de suite la différence en termes de souplesse, les exercices difficiles à faire au début deviennent vite faciles à réaliser, c’est encourageant. Je suis donc passée à l’étape suivante. Selon les objectifs de chacun, la méthode propose différents exercices et différentes fréquences. Personnellement, je tiens seulement à me garder en forme, je ne veux ni perdre du poids ni prendre du volume en muscle, aussi ai-je choisi un programme léger : 2 séances de musculations et 2 d’endurance (au choix : jogging, vélo, corde à sauter) par semaine + une séance d’étirement (sachant que l’étirement est obligatoire après la muscu et l’endurance de toutes façons). Ça fait donc une séance par jour en semaine, qui dure entre 1h et 1h30 (moins pour le jour où il n’y que les étirements) et rien le week-end.

 

Là encore, je n’ai pas suivi à la lettre le programme, étant en vacances je sautais souvent une séance, mais j’ai quand même était régulière avec au minimum une séance de muscu et une d’endurance par semaine.

Ça ne m’a pas empêchée de voir les résultats ! Corps plus ferme et surtout mieux sculpté, ça fait plaisir ! Tout ça avec quand même très peu d’efforts, à chaque fois ce sont les étirements qui durent le plus longtemps et je ne fais pas autant de séries que ce qui est préconisé dans la méthode. Je n’ai pas pris de mesures de mes tours de hanches, taille et bras pour un comparatif avant/après, ça ne doit pas avoir énormément changé non plus, mais à vu d’œil c’est déjà très bien (et ce n’est pas que moi qui le dit ^^).

 

Voilà, donc bilan très positif pour cette méthode, plutôt simple et qui n’en demande pas trop, ce qui permet de ne pas se décourager. Pour tous ceux qui peuvent/aiment prendre des cours de fitness ou aller en salle de muscu, je ne crois pas que la méthode Lafay donne des résultats significativement différents. Mais pour ceux qui, comme moi, n’ont pas accès à des cours en salle, ou encore ceux qui préfèrent avancer à leur rythme et tranquille à la maison, je recommande vivement cette méthode ! (et je ne touche pas d’argent pour cet article ^^ mais comme j’ai pas eu à acheter le bouquin car on me l’a passé, je peux quand même leur faire un peu de pub, héhé)

 

Rester en forme : la méthode Lafay 8 avril 2012

Filed under: A voir, à lire, à écouter,Santé — Lilou @ 17:37
Tags: , , ,

 

Je ne suis pas du tout une accro du sport, petite j’ai vaguement fait de la danse classique puis un peu plus sérieusement – mais avec des performances déplorables – de l’équitation et finalement un peu de fitness au lycée. Puis plus rien, pour ma plus grande satisfaction.

 

Récemment, comme tout végétarien, je me suis beaucoup documentée sur l’alimentation et la santé, ce qui m’a menée, inévitablement, à remettre en question mon refus catégorique du sport. En effet, pour être en bonne santé, l’alimentation est importante mais un régime alimentaire équilibré n’est pas suffisant, surtout pour des sédentaires comme moi.

 

Soucieuse de bien faire, convaincue désormais que le sport était important pour moi sans pour autant être prête à m’inscrire dans un club de sport – trop de contraintes, trop de superficialité – je me suis rappelée de quelques exercices de fitness pour me concocter des séances d’une demi-heure à trois-quart d’heure, trois fois par semaine.

Ce programme me convenait bien jusqu’à ce qu’on me prête la méthode de musculation Lafay.

Couverture de la méthode pour femmes

Elle est couplée avec une méthode de nutrition qui, elle, ne m’a pas du tout convaincue étant donné qu’elle prône une ration quotidienne de viande à ne surtout pas réduire… Ainsi que des repas composés de tous les groupes alimentaires, ce que j’ai arrêté de faire depuis plus de 3 ans pour mon plus grand bien-être.

Cependant, la méthode de musculation m’a paru des plus censées. Elle comporte grosso modo trois principes ( en plus de l’alimentation « équilibrée » ) :

  • Endurance
  • Musculation
  • Souplesse

Attention, « musculation » ici ne signifie pas « bodybuilding », mais simplement entretien de la masse musculaire avec éventuellement perte ou gain de poids selon vos objectifs.

La méthode est bien expliquée, des programmes hebdomadaires sont proposés selon plusieurs profils ( axé sur l’endurance / sur la musculation / sur l’entretien / généraux / ciblés sur des parties du corps ).

Ce qui m’a particulièrement plu, c’est que la méthode demande d’abord de « rééquilibrer » le corps par des exercices de souplesse avant de commencer la musculation proprement dite. En effet, si vos muscles sont courts vous allez forcer sur vos articulations et les user, vous serez tout le temps tendu et vous risquez davantage de vous blesser lors des exercices. Il est également important d’avoir une colonne vertébrale bien étirée, afin d’éviter le plus possible des hernies discales.

 

Le programme débute donc par un test de souplesse dont les résultats déterminent si vous pouvez commencer la musculation tout de suite ou après un à trois mois de rééquilibrage. Pendant ce rééquilibrage – j’ai eu une « prescription » d’un mois – qui consiste en des séances quotidiennes d’étirements de tout le corps, on commence déjà les changements alimentaires ( commencés pour moi depuis que je suis végé ) et l’endurance : deux à trois séances par semaine de jogging, vélo, rollers ou corde à sauter.  L’endurance permet la perte de poids si on réduit son apport calorique, mais elle est surtout indispensable pour muscler le cœur – et j’en ai sacrément besoin, mon pouls est de 75pulsations/minutes !

 

J’ai donc commencé les exercices de souplesse, qui sont très complets et facile à réaliser. J’ai oublié de vous dire : l’avantage principal de cette méthode pour moi est qu’elle ne demande aucun matériel ( sauf une barre pour se suspendre, ce que je n’ai pas, donc deux étirements me sont impossible à réaliser ), vous pouvez donc commencer tout de suite et, si vous vous découragez, vous n’avez pas perdu d’investissement.

Au fur et à mesure de mon avancement, je publierai de nouveaux articles pour vous faire part de vos impressions.

 

Et vous, que faites-vous pour vous maintenir en forme ?