"Ceci n'est pas une rose"

Ne me collez pas d'étiquettes

Le calcium 2 janvier 2012

Filed under: Santé — Lilou @ 13:18
Tags: , ,

Dialogue de la vie courante :

– Je suis devenue végétalienne.

– Ah ! Mais tu vas manquer de calcium et avoir très tôt de l’ostéoporose !!!

– Non, pas du tout, au contraire les populations qui consomment peu de produits animaux sont les moins sujettes à cette maladie.

– Mais comment tu compenses ?  Notez que la phrase précédente n’a pas été assimilée

– Il y a du calcium dans les légumes à feuilles vertes, les crucifères, dans les légumineuses.

– Mais le lait ??

– Le lait n’est pas un élément normal de l’alimentation.

– Pourtant depuis longtemps on donne du lait de vache aux nourrissons dont la maman ne donne pas assez de lait.

– Oui, aux nourrissons. Le lait est fait pour les nourrissons. Pour les adultes, aucun intérêt.

– Mais moi, je suis un grand enfant !

Fin de la conversation.

J’ai eu cette conversation avec une de mes collègues, que j’apprécie énormément et mon but n’est pas de la tourner en dérision mais là c’était vraiment la conversation qui fait ressortir toutes nos fausses idées, il fallait que je l’écrive.

Donc, déjà vous avez bien compris que si on a peur du manque de calcium c’est à cause de nos os et de cette « nouvelle maladie » qu’est l’ostéoporose. Je mets entre guillemets premièrement c’est « nouveau » parce que notre espérance de vie a augmenté et l’ostéoporose apparaît dans la vieillesse ; deuxièmement ce n’est pas une « maladie » mais une dégénérescence de l’organisme.

Les études sont très claires à ce sujet, je vous réfère à deux articles très bien faits et qui ne sont pas écrits par des végéta*iens :

http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=osteoporose_pm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ost%C3%A9oporose

Pour résumer, il y a trois choses à faire pour limiter l’ostéoporose ( limiter et non éviter car en fait ça dépend en grande partie de l’hérédité ) :

  1. Faire de l’exercice physique ( plus précisément ceux qui sollicitent les articulations comme la course, les sauts, le tennis… la natation est bonne pour le cœur mais pour les os elle n’a pas d’intérêt )
  2. Manger des éléments riches en calcium comme : produits laitiers, du saumon (avec les os), de la sardine, des légumes vert foncé ( brocoli, etc. ), des produits à base de soya. Vous remarquerez qu’il n’y a pas que le lait et qu’on peut donc avoir un bon apport de calcium sans consommer de produits animaux.
  3. Avoir un bon apport en vitamine D. Et là, à part dans les poissons très gras ( donc avec un revers de la médaille ) on n’en trouve pas dans l’alimentation. Sauf les produits qui sont enrichis ( lait de vache ou de soja, margarine, huiles, il faut lire sur l’emballage ). Du coup, vous pouvez boire tout le lait que vous voulez, si vous avez pas la vitamine D qui fixe le calcium, ça servira à rien. Une bonne chose pour produire de la vitamine D : se mettre au soleil. Depuis que je suis végétalienne, je prends au moins trois fois par semaine mon petit-déjeuner au soleil. C’est la belle vie, ça me remonte le moral un maximum.

Donc avec ces trois points à faire, on constate que le végéta*ien et l’omnivore sont logés à la même enseigne. Regardons maintenant ce qu’il ne faut pas faire :

  1. Fumer et boire. Bon, rien de nouveau sous le soleil, y’a pas que l’ostéoporose qui est en jeu ici.
  2. Consommer trop de caféine. Présente dans le café mais aussi le thé, le chocolat, les sodas, les boissons énergisantes. A consommer donc avec modération. Maximum une de ses boissons par jour. Plus que ça et vous éliminez trop vos minéraux, calcium mais aussi fer pour les plus importants.
  3. Consommer trop de protéines animales. Comme je l’ai dit dans l’article sur les protéines, leur trop forte consommation entraine une acidité qui fait éliminer les minéraux.
  4. Consommer trop de sucre blanc et de pâtisseries ( à base de sucre blanc et de matières grasses animales ). Même raison que les protéines animales et le café.
  5. Être en sous-poids. Une faible masse corporelle entraine une faible masse osseuse.

Et là vous constatez encore que l’alimentation végéta*ienne n’est pas un facteur de risque. Au contraire, l’alimentation excessivement carnée peut l’être. Notez que le European food information council recommande de ne pas manger de la viande ( qu’elle soit blanche ou rouge ) plus de deux fois par semaine. Le même conseil ne trouve, pour justifier la consommation de lait, que des raisons socioculturelles ( donc habitude, tradition ) et gustatives. Intéressant, non ? Je suis ravie de vous informer qu’il existe des laits végétaux ( soja, oléagineux ) qui ont un goût excellent et on peut même les faire soi-même.