"Ceci n'est pas une rose"

Ne me collez pas d'étiquettes

Comment tout a commencé 1 janvier 2012

Filed under: Café philo — Lilou @ 19:38
Tags:

Comme beaucoup d’entre nous, j’ai toujours aimé les animaux et été sensible à la cause animale mais, selon l’expression de Gary Yourofsky, j’avais de solides « œillères » qui m’empêchaient d’abandonner la viande et les produits animaux.

Comptez avec moi, je suis sûre que vous avez les mêmes a priori :

  1. L’humain est omnivore, c’est bon pour ma santé de manger des produits animaux, je ne peux pas aller contre ma nature ;
  2. C’est la chaine alimentaire, les prédateurs tuent leurs proies pour les manger, cela va à l’encontre de toute rationalité que d’appeler « cruauté » le fait de manger de la viande ;
  3. J’admire les végétariens/végétaliens ( désormais végéta*iens ) pour ce qu’ils font, mais j’aime trop la viande, le fromage, le lait…

Arrêtons-nous là, voulez-vous ? Je vais vous faire part des réponses que j’ai trouvées quand je suis vraiment allée les chercher :

  1. Oui, l’humain est omnivore. Mais qu’est-ce qu’être omnivore ? C’est de l’opportunisme. Un animal est avant tout herbivore ou carnivore et il peut se nourrir d’autre chose si ses aliments de base sont difficiles à trouver. L’homme est avant tout herbivore à tendance omnivore. Il est tout à fait possible, donc, de supprimer totalement les produits animaux.
  2. Oui, la chaine alimentaire, le fameux cycle de la nature, veut que le prédateur chasse sa proie. Chassez-vous ? Moi non, je vais au supermarché acheter mes barquettes de viande… Nous ne sommes plus des prédateurs, nous sommes des éleveurs. Jusque là, pas de problème non plus, sauf que nous élevons beaucoup plus que ce dont nous avons besoin et dans des conditions atroces. Regardez vous-mêmes un documentaire sur la vie du bœuf d’élevage depuis le moment où on l’a arraché à sa mère jusqu’à celui où on l’abat à la chaine et comparez-le à un documentaire retraçant la vie de la gazelle. Les deux finissent mangés par un prédateur, c’est vrai, mais duquel des deux peut-on dire qu’il a vraiment vécu avant de mourir ?
  3. J’adore la viande, le fromage et par dessus tout le lait. Ça ne changera pas.  Je n’ai encore que peu de recul pour argumenter sur ce point mais pour l’instant je découvre tellement de nouvelles saveurs ( en un mois, il n’y a que deux plats que j’ai mangé deux fois, tous les jours j’ai une nouvelle recette ) que RIEN ne me manque. Deux choses auxquelles je suis accro : les gâteaux au chocolat et le chocolat chaud. Pas de soucis, leur version végétalienne est à la hauteur de leur version « omnivore », la culpabilité en moins car pas de graisses saturées.

Et puis, ça ne s’arrête pas là. Quand vous creusez un peu, vous découvrez qu’être végétalien ce n’est pas seulement une question de droits des animaux. Vous découvrez que les élevages intensifs sont une source de pollution de l’air et des sols et qu’ils engouffrent la majorité des récoltes de céréales, qui pourraient être achetées par ( ou pour ) les populations en situation de famine. A partir de là, pour moi ça faisait beaucoup trop de « contre » pour rester omnivore et la question d’être végétarienne ne m’est même pas venue à l’esprit car ça ne change rien au problème de mon point de vue.

Publicités
 

2 Responses to “Comment tout a commencé”

  1. Lucie Says:

    A quand le livre ????
    Beaucoup de questions et les réponses qui vont avec !!!
    C’est un plaisir de te lire, j’ai l’impression de lire un livre !!!!
    J’attends la suite avec impatience en espérant avoir le temps de la lire.
    A bientôt.
    Une admiratrice !!!

    • Merci !!!
      Et d’ailleurs, ça me fait penser que tu as un diététicien à la maison, s’il y a des choses à corriger ou à ajouter, il est vraiment le bienvenu !!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s